• La robe doudou

      Vous souvenez-vous de ma soi-disant robe Angela 15 ans ? Depuis le temps que je promettais une petite sœur à ce pilier de ma garde-robe, il aura fallu que je tombe sur un tissu providentiel pour lancer le processus. Ce ne fut pas gagné, puisque ce pilou à carreaux 100% coton à l'exceptionnel toucher 100% cachemire aperçu deux semaines auparavant chez sacrés coupons était devenu introuvable au détecteur à pépites quand je me suis décidée à m'en porter acquéreuse et que son signalement ne disait rien aux vendeuses ; je m'apprêtais à me demander s'il avait vraiment existé et à devoir en faire le deuil quand je l'ai retrouvé sur leur site internet ! Il en reste deux et le métrage est parfait pour un pyjama, je dis ça je dis rien.

    La robe doudou

      Je suis partie de ma nouvelle base pour la construction. Le haut n'est pas patronné de la même manière que la première fois parce que je voulais un peu moins de tension sur l'épaule : le décolleté est donc un peu plus lâche et la tête de manche tombe davantage sur l'extrémité de l'épaule, un poil trop cette fois. J'ai absorbé un peu plus de volume à la poitrine à l'aide de deux pinces au lieu d'une, orientées de manière à préserver la continuité des lignes rouges/jaunes. La manche est également perfectible, mais je suis surtout satisfaite de voir que j'arrive maintenant à pondre une manche correcte sans me baser sur des calculs/tracés alambiqués.

    La robe doudou

      Le décolleté fini au biais a été stabilisé par une bande de thermocollant.

    La robe doudou

      Le grand dilemme de cette robe fut la longueur de la jupe dos car la principale motivation derrière cette nouvelle déclinaison est que la première a rétréci à ce niveau. Déjà que la longueur midi n'est pas franchement le genre de la maison, là c'en est arrivé au point où je ne peux plus me pencher, heu, sereinement. Une longueur dos à la carte était possible en plaçant le demi cercle dans la longueur, mais cela m'aurait forcée à un haut dépourvu de la légère élasticité du sens trame. L'option choisie a donc été de couper la jupe dans la largeur, d'où la longueur limitée.

    La robe doudou

    2014 vs 2019

      A la fin de mon billet de 2014 je regrettais que les manches fussent un peu courtes, 5 ans et 5 cm plus tard, les voilà idéales.

    La robe doudou

     Après cette photo j'ai repris la ligne de taille qui gondolait un peu sur le devant.

      Le dernier fil coupé, j'ai épongé une larme de bonheur... pour m'apercevoir que j'avais oublié la planque du mouchoir. Et c'est parti pour re-2 poches paysannes, d'abord montées à l'envers parce que j'étais pressée youhouuu ! Je ne sais toujours pas si c'est l'idée du siècle de les avoir mis sur une zone qui tombe dans le biais mais la déformation de robe n°1 ne semble pas horrible, alors qui vivra verra.

    La robe doudou

    La robe doudou

      Nous vivons une saison parfaite pour cette robe. Et la différence majeure d'avec 2014, c'est que j'ai maintenant 2 grand châles pour venir la réchauffer !

    La robe doudou

    La robe doudou

      Elle n'est pas doublée car je déteste toujours autant poser des doublures et heureusement le pilou mou ne colle pas aux collants. Ses 80 cm à la taille ne l'empêchent pas d'être enfilée facilement même sans système de fermeture.

      Bilan : grosse vibe wardrobe staple pour cette resucée, qui ne serait à corriger que d'un brin pour les légères dissonances subsistant (épaule et carrure devant à raccourcir, excès de tissu de la tête de manche au dos, hauteur de l'ourlet à niveler). Mais entre nous on sait que le coton ça rétrécit toujours un peu, donc dans quelques lavages elle devrait s'approcher d'un état ressemblant à rien de moins que la perfection à mes yeux.


  • Commentaires

    1
    Circé
    Mercredi 11 Septembre à 13:19

    félicitations. cette robe vous va très bien, et le tissu est très beau. je l'ai acheté aussi et je vais en faire des chemises d'hiver

      • Mercredi 11 Septembre à 13:50

        Merci, moi aussi j'ai d'abord pensé à le transformer en chemise d'hiver la première fois que je l'ai vu !

    2
    Mercredi 11 Septembre à 15:07

    J'adhère, j'adore. La robe de mes rêves. Le tissu de mes nuits. Mmmh non, c'est pas vrai, je ne porte pas de tissu la nuit. Mais si j'en portais...

      • Mercredi 11 Septembre à 18:44

        Moi j'en porte et je dors même souvent avec mes habits de la journée. Mais dans ce cas je préfère les shorts/pantalons parce que ça ne remonte pas !

    3
    Mercredi 11 Septembre à 18:37

    Elle est vraiment seyante cette robe ! Et tu arrives à la passer et la retirer sans système d'ouverture et sans te démettre une épaule ?

      • Mercredi 11 Septembre à 18:45

        J'ai été dotée d'une bonne laxité articulaire faut croire ; ça doit être pour ça que j'ai du mal à comprendre les gens qui font des histoires avec les combishorts !

      • Mercredi 11 Septembre à 23:40

        Effectivement, tu dois être super souple. Mois, j'ai un chouilla de mal à sortir de ma Myosotis et elle a de l'aisance ...

    4
    Liseli
    Mercredi 11 Septembre à 20:52

    Joli! C'est impressionnant combien la jupe de l'ancienne a raccourci! Et très étonnant que ça n'ait raccourci que derrière.

      • Mercredi 11 Septembre à 21:40

        Il doit y avoir un lien avec l'orientation du tissu, mais mes souvenirs sont trop flous pour savoir si le milieu dos est dans le sens chaîne ou trame, et pas moyen de le déduire en tirant sur le tissu.

    5
    Lorln
    Mercredi 11 Septembre à 22:44

    Très jolie réalisation (comme d'habitude ^^) . J'adore les robes à taille marquée ... qui n'aiment pas du tout ma silhouette en H.

    Cette robe vous va très bien et à faire ses vêtements soi-même, on devient plus exigeante : les défauts que vous relevez passeraient totalement inaperçus en prêt à porter.

    Merci pour votre exigeance vis à vis de vos créations.

      • Jeudi 12 Septembre à 10:51

        Merci beaucoup, j'espère réussir à transmettre cette exigence.

    6
    mükikoo
    Mercredi 11 Septembre à 23:26

    Très bien fait et très joli, feminin par la coupe et sans chichis. C'est super avec le châle rose.

      • Jeudi 12 Septembre à 10:48

        T'es sûre que ça n'aurait pas été mieux avec un petit galon plissé pour les parements de poche ?

    7
    Ziata
    Jeudi 12 Septembre à 11:15

    Moi aussi, j'adore ces robes à la taille marquée et à la jupe dansante. Pas trop large, mais dansante. Je trouve que c'est très seyant pour la plupart des femmes.

     

    8
    cyqlaf
    Jeudi 12 Septembre à 11:53
    cyqlaf

    J'adore la robe. /* J'adore le chignon aussi. C'est joli, c'est simple mais ça a un charme fou ! */

    et sinon, la robe en pilou, ça doit être super agréable ...

    /* il m'en faut une !!! */

    9
    Véronique
    Jeudi 12 Septembre à 19:36

    J’adore aussi ce modèle que tu as très bien  réussi et qui se rapproche un peu d’un patron de Sew Over It que j’ai déjà réalisé cinq fois (quand on aime...) : deux pour moi, les autres robes pour mes filles. Et j’en profite pour répondre à un article précédent. Pour ma morphologie, les seuls patrons sans trop de retouches sont les Burda, Sew Over It et Closet Case Pattern (Carolyn Pajama). Je mesure 1,70 m et je suis entre 38 et 40, bonnet B. Les seules rectifications sont un léger abaissement - 0,5 cm en général - de la ligne d’épaule (les Allemandes sont assez baraquées) et aussi à la taille, je suis assez cambrée.  Par contre pour mes deux filles, c’est un peu la galère. L’une d’entre elle fait ma taille mais je dois faire un FBA assez conséquent et au pif, l’autre est très grande, il faut un FBA, abaisser la taille, etc...

    Heureusement, elles ne sont pas trop difficiles

    10
    La gauchère
    Vendredi 13 Septembre à 10:04
    Je n'aurai qu'un mot: waouh!
    11
    Samedi 14 Septembre à 01:08

    Cette robe est tout à fait ravissante, la ligne te va bien. Et cette encolure très dégagée, c'est exactement ce que je préfère (et qu'on voit trop rarement sur les patrons en général).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :